EnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish
PUBLICITE

Articles avec le tag ‘lifting’

La chirurgie esthétique se défit comme la chirurgie des formes.

Depuis les temps les plus anciens, l’être humain a chercher à « embellir » où « corriger » ses formes chaque période de l’humanité a en sa propre définition de la « beauté ».

Les cosmétiques, les vêtements, les coiffures, les bijoux ont été des moyens de parvenir à ces standards d’élégance.

Des peuples ont pratiqué la peinture, la scarification et l’automutilation comme moyens d’embellir. De nos jours, la correction de caractéristiques anatomiques disgracieuses, de naissance, post-accident ou autre est le propre de la chirurgie esthétique. Cette chirurgie qui découle de la chirurgie plastique (ou reconstructive) permet de réduire les rides du visage, de corriger les paupières de remodeler le nez, les seins ou l’abdomen. Elle supprime les bourrelets de graisse, corrige les oreilles, etc.

La chirurgie esthétique est en fait une sur-spécialité de la chirurgie plastique et demande de la part du chirurgien une formation de l’harmonie des formes et un sens artistique développé. 

Silhouette :

-       Liposuccion :

La liposuccion permet d’extraire vos dépôts graisseux non désirables qui persistent malgré les régimes et les exercices physiques.

Ces dépôts graisseux sont généralement localisés dans différentes parties du corps dont les cuisses, les hanches, le ventre, les fesses, les genoux, les chevilles et le cou. Ces dépôts de graisse peuvent êtres extraits grâce à une procédure appelée “liposuccion”.

Le chirurgien pratique une fine incision et introduit un mince tube dans ce tissu adipeux non désirable : celui-ci est alors délogé et aspiré.

-       Remodelage des bras (brachioplastie) :  

Lorsque la peau de la face interne des bras a perdu son élasticité, il peut être envisagé un lifting de face interne de bras encore appelé “brachioplastie” ou “lifting brachial”. L’intervention est indiquée en présence  d’un relâchement cutané net dû à l’âge ou  à une perte de poids importante. 

Ce geste sera de préférence réalisé après un amaigrissement : inutile de retendre chirurgicalement la peau si par un régime dans les suites on recrée de L’excès de peau.

L’intervention consiste à retirer l’excès de peau dû au relâchement de la face interne de bras associé ou non à un excès graisseux au moyen »

  • D’une cicatrice placée dans le creux de l’aisselle c’est une technique dont l’indication concerne les excès cutanés limite puisque elle n’agit que sur la partie haute du bras.

  • D’une cicatrice longitudinale à la face interne du bras cette technique est efficace sur toute la longueur du relâchement mais la cicatrice est en zone visible.  Elle est donc indiquée pour les excès de peau importants.

  • D’une cicatrice sous l’aisselle associée a une cicatrice verticale courte a la face internet du bras c’eut une technique combinée, elle  s’applique aux cas intermédiaires.

 

Le lifting de bras est une intervention très demandée par les patientes mais finalement limitée par ses indications, la rançon cicatricielle étant souvent dissuasive lorsque qu’une cicatrice verticale est nécessaire.

  

-          Abdominoplastie (lifting du ventre) :

Un abdomen protubérant peut être une source de détresse pour les hommes comme pour les femmes.

Il peut être le résultat d’un excédent de tissu adipeux, d’une faiblesse des muscles abdominaux, ou d’une peau qui est lâche après avoir été distendue et qui ne répond plus au régime ou à l’exercice.

Il existe deux techniques de base pour aplatir un abdomen protubérant.

La liposuccion à elle seule peut donner une paroi abdominale mince pour certains patients dont la peau est ferme.

Pour ceux qui souffrent de laxité de leurs muscles abdominaux et surtout de peau excédentaire, une abdominoplastie (redrapage) peut être la seule solution. L’abdominoplastie complète, la technique classique qui est effectuée par la plupart des cliniques, implique une incision autour du nombril et une autre plus longue située au bas du ventre. La peau de l’abdomen est soulevée et le muscle resserré au moyen de sutures, puis le surplus de peau et de tissus adipeux est enlevé. Le lifting abdominal “Mini-Dissection” est la technique pratiquée sur nos patients.

C’est une approche qui utilise une dissection limitée. La technique de mini-dissection vous permet de rentrer chez vous le jour même.

Généralement, une anesthésie locale avec sédation est utilisée.

 

-          Remodelade des fesses :

Le remodelage des fesses va permettre de métamorphoser des fesses plates, affaissées ou trop volumineuses pour les galber de façon à tenir compte de la morphologie du bassin et des fesses et à obtenir la forme souhaitée. L’intervention esthétique consiste généralement en une liposuccion combinée à l’injection de graisses autologues ou à la pose d’un implant qui corrigent ainsi la partie haute des fesses et la remontent.

Pour des fesses plates ou affaissées et pour corriger d’éventuelles imperfections de leur forme.

Au cours de la consultation, votre chirurgien évaluera avec vous la meilleure technique d’intervention pour répondre à vos désirs.

 

Seins :

-          Augmentation mammaire :

Les prothèses mammaires sont faites d’une enveloppe externe souple, renfermant un liquide d’eau salée (sérum physiologique) ou un gel de silicone (gel cohésif). Le sérum physiologique ressemble beaucoup au liquide qui compose 70% de l’organisme humain. Si la prothèse se brise et le sérum physiologique s`échappe, il est absorbé en toute sécurité par l’organisme.

Le gel de silicone a une consistance plus naturelle que celle du sérum physiologique, mais a besoin d’une incision plus longue.

Habituellement, les prothèses mammaires sont insérées lors d’une intervention chirurgicale pour laquelle il existe trois types d’incisions classiques : l’incision infra mammaire, l’incision péri aréolaire ou l’incision transaxillaire. Ces trois incisions permettent de placer la prothèse en dessous d’un ou plusieurs muscles, ou sous la glande (entre le muscle et le tissu mammaire).

-          Réduction mammaire :

La réduction des seins est une chirurgie qui sert à diminuer le volume d’un sein volumineux et tombant, tout en le remontant et en repositionnant le mamelon.

Des incisions, similaires à celles de la ptôse sévère, sont utilisées pour extraire l’excès de peau, de graisse et de tissu mammaire. Une incision circulaire ‘péri-aréolaire’ est faite autour de la limite du mamelon ‘aréole’, suivie d’une incision verticale en bas du mamelon, puis d’une autre horizontale dans le pli au-dessous du sein, ces deux dernières en forme d’un ‘T’ inversé.

Généralement, une anesthésie locale avec sédation est utilisée.

-          lifting des seins :

Des évènements comme la grossesse, l’allaitement, la perte excessive de poids ou le vieillissement peuvent causer la chute des seins et l’affaissement des mamelons.

Le lifting des seins ‘mastopexie ou redrapage’ est une chirurgie où le sein est remonté, le mamelon est repositionné, tandis que l’excès de peau est éliminé.

Un affaissement léger des seins ‘ptôse légère’ ne nécessite qu’une incision circulaire ‘péri-aréolaire’ autour du périmètre du mamelon ‘aréole’. Une ptôse sévère, par contre, requiert deux incisions additionnelles : une verticale en bas du mamelon et une horizontale dans le pli au-dessous du sein, les deux en forme d’un ‘T’ inversé.

Si le sein tombant est aussi petit de volume, le lifting mammaire peut être accompagné d’une augmentation mammaire, en utilisant un implant pour donner au sein remonté plus de galbe dans sa partie supérieure.

Généralement, une anesthésie locale avec sédation est utilisée

 

 Visage :

-          liftings :

Le lifting frontal, aussi connu sous le nom de lifting supérieur, est une intervention chirurgicale visant à corriger l'affaissement des sourcils et à diminuer les rides du front. Cette chirurgie est effectuée très souvent conjointement à la rhytidectomie afin d'obtenir une apparence harmonieuse de tout le visage. Le lifting frontal est fait par technique traditionnelle ou par endoscopie. pour adoucir le regard

Le lifting frontal, aussi connu sous le nom de lifting supérieur, est une intervention chirurgicale visant à corriger l'affaissement des sourcils et à diminuer les rides du front. Cette chirurgie est effectuée très souvent conjointement à la rhytidectomie afin d'obtenir une apparence harmonieuse de tout le visage. Le lifting frontal est fait par technique traditionnelle ou par endoscopie.

L’affaissement des sourcils…qui nous donne un petit air trompeur

Le vieillissement au niveau du front occasionne une diminution et un relâchement des tissus cutanés, sous-cutanés, fibro-adipeux et musculaires. Il s'ensuit inévitablement l'apparition de rides horizontales au niveau du front, de rides verticales entre les sourcils et un abaissement des sourcils donnant l'impression de surplus de peau au niveau des paupières supérieures.

De tous ces phénomènes normaux du vieillissement, il en résulte une expression permanente de fatigue, une allure triste, ou même un air furieux !

Certains jeunes adultes présentant un sourcil naturel trop bas, ou dont les rides horizontales sont trop tôt présentes en raison d'une suractivité musculaire, pourront également bénéficier du lifting frontal, et plus particulièrement de la technique par endoscopie.

L’intervention chirurgicale…une question de savoir-faire

Le lifting frontal peut être pratiqué sous anesthésie générale ou mitigée (sédation profonde). Dans les deux cas, le patient sera sous la surveillance médicale de l'anesthésiste pendant que le Dr Bernier et ses infirmières se concentreront sur la chirurgie.

La méthode traditionnelle pour le lifting frontal consiste à faire une incision qui s'étend d'une oreille à l'autre afin de redraper la peau du front et repositionner les sourcils. La technique la plus fréquente est l'approche dite par incision pré-capillaire. Ce type d'incision évite de reculer la ligne des cheveux qui, de ce fait, dénuderait et allongerait le front.

 

-          blépharoplastie (chirurgie des paupières) : 

Les premiers signes de vieillissement apparaissent très souvent au niveau des paupières sous forme d’excédent cutané, de poches graisseuses et de rides qui donnent au regard un aspect lourd et fatigué.

Le but de cette intervention est de redonner l’éclat du regard naturel.

Cette intervention se pratique dés 40-45 ans mais parfois plus tôt à des facteurs héréditaires.

L’intervention se réalise en clinique sous anesthésie locale dans la grande majorité des cas . Un sédatif léger peut être administré. Si le patient le désire une anesthésie générale peut être planifiée.

* LES PAUPIÈRES SUPÉRIEURES :

La blépharoplastie supérieure est indiquée quand il existe un excès cutané formant un repli pouvant aller jusqu’au cils et gênant le maquillage.

Technique :
Un repérage très précis est fait avant l’intervention de façon à obtenir une correction parfaite, symétrique et naturelle. L’excédent de peau est supprimé de même que l’excès graisseux interne.
La cicatrice est quasiment invisible masquée dans le pli d’élévation naturel de la paupière situé à 1 cm des cils.

* LES PAUPIÈRES INFERIEURES:

La blépharoplastie inférieure est indiquée lorsqu'il existe une «bouffissure» liée à des poches graisseuses, responsables d’un aspect en permanence fatigué. Lors de la consultation le chirurgien appréciera le tonus de la paupière inférieure et l’importance de l’excès de peau afin de choisir la technique la mieux adaptée.

Technique :
Deux technique peuvent être proposées en fonction de l’importance du relâchement cutané et de la fragilité de la paupière.

  • si il existe un EXCES surtout CUTANÉ. L’incision est faite au ras des cils. Les poches graisseuses sont ensuite enlevées. La peau est retendue très prudemment pour ne pas «tirer» sur la paupière et modifier le regard (œil rond).

  • si il existe un EXCES surtout GRAISSEUX. Les poches graisseuses sont enlevées par voie conjonctivale, c’est à dire par l’intérieur de la paupière sans cicatrice.

L'opération des paupières peut être réalisée seule ou associée aux autres techniques de rajeunissement: Lifting frontal ou Lifting cervico facial.

Les risques sont très faibles et incluent comme pour toute chirurgie de l’infection, une hémorragie ou une rétraction de la paupière.

Il y a très peu de douleurs en post opératoire et la plupart des patient(e)s ne prennent que du Tylenol. Il faut appliquer des compresses d’eau froide durant les premières 48 heures afin de réduire l’enflure.

Les points ainsi que les bleus disparaissent en une semaine et du maquillage peut être appliqué. La convalescence est d’une semaine.

 

Chirurgie intime :

-          Hyménoplastie :

La reconstruction de l’hymen est possible lorsqu’il a été brisé lors d’un traumatisme du vestibule génital féminin. La chirurgie est faite sous anesthésie locale et dure moins d’une heure. L’hyménoplastie répare le vestibule et permet de retrouver son intégrité.  Elle est pratiquée avec respect en protégeant la confidentialité.

 

Ces actes de Chirurgie Esthétique  sont effectués dans les Cliniques d'Esthétiques et de Lasers

Clinique esthétique et de lasers  / Paris-Rive Gauche

18, rue d'Estrées 75007 PARIS

Tél : 01 43 17 23 00

Contactez nous